Non classé

DDemain rejoint le mouvement mondial d’entrepreneurs engagés 1% for the Planet.

1% for the Planet est le seul collectif international rassemblant les entreprises philanthropes impliquées dans la protection de l’environnement. C’est un mouvement international d’entrepreneurs engagés dans une nouvelle économie, plus respectueuse des hommes et de la planète. Les entreprises membres pensent qu’elles ont un rôle à jouer dans la lutte contre les changements climatiques, l’érosion de la biodiversité ou autres thématiques environnementales. Elles s’engagent à reverser 1% de leur chiffre d’affaires net à des associations environnementales.

Résultat : plus de €200 millions de dollars ont été versés par les entreprises membres, directement à des associations environnementales, depuis 2002 (se reporter à l’infographie 1% for the Planet).
“ Nous sommes très heureux d’accueillir DDemain dans la famille 1% for the Planet! dit Isabelle Susini, Directrice de 1% for the Planet France. Aujourd’hui la cause environnementale qui est pourtant si importante et si relayée par les médias, est très peu financée par les philanthropes et par les entreprises. Le rôle du 1% est de les convaincre de reverser 1% de leur chiffre d’affaires à ces causes environnementales qui en ont tellement besoin. Aujourd’hui on ne fait que grossir (plus de 2000 entreprises membres à ce jour) et nous espérons continuer à convaincre les entrepreneurs à être des acteurs du changement.”

L’engagement environnemental fait partie de l’ADN de DDemain, en rejoignant le réseau 1%for the planet, DDemain prolonge davantage celui-ci et souhaite montrer la voie à ces clients et partenaires, pour, qui sait, les inciter à rejoindre le mouvement

“Je cherchais depuis longtemps un moyen de renforcer l’engagement environnemental de DDemain en permettant à d’autres initiatives concrètes de voir le jour, dit Julie Orgelet, fondatrice, c’est chose faite. Je suis ravie de rejoindre le réseau.”

À propos du 1% for the Planet
Lancé en 2002 aux Etats-Unis par Yvon Chouinard, fondateur et propriétaire de Patagonia, et Craig Mathews, ex-propriétaire de Blue Ribbon Flies, 1% for the Planet est un collectif d’entreprises qui s’engagent à reverser 1% de leur chiffre d’affaires annuel à des organisations de protection de l’environnement.

La mission du 1% for the Planet, à but non lucratif, est d’augmenter la philanthropie environnementale et d’augmenter l’impact des actions menées par les associations de protection de l’environnement (plus de 500 associations agréées en France) en facilitant leur recherche de fonds. Par ailleurs, l’équipe 1% for the Planet se charge de vérifier annuellement le respect de l’engagement de tous ses membres, en contrôlant l’adéquation des 1% de chiffre d’affaires avec les dons aux associations agréées.
La France est le second pays, après les Etats-Unis, en nombre d’entrepreneurs philanthropes membres 1%, avec plus de 500 membres et 6 millions d’euros annuellement distribués. Parce que nous croyons en la force du collectif, des évènements et groupes de travail sont organisés localement afin que les membres philanthropes et associations puissent se rencontrer et échanger. Les Rencontres Associations et Philanthropes étant un évènement annuel majeur pour la communauté 1% où les associations ont l’opportunité de pitcher leur projet directement devant des mécènes.

Pour en savoir plus : onepercentfortheplanet.fr

Pour plus d’informations sur le 1%, merci de contacter: Isabelle Susini, Directrice 1% for the Planet France, isabelle@onepercentfortheplanet.org et +33662839963

Share

Suite à l’atelier, “quels écogestes pour une numérique responsable ?” j’ai eu l’occasion de collaborer à l’enregistrement d’un podcast.

Vous pourrez y découvrir une réflexion sur le numérique et les bonnes pratiques professionnelles et personnelles à mettre en place!

Spotify : https://open.spotify.com/show/0b0yY0ANSvmKLpLpxSGLBq

La turbine: https://turbine.coop/2020/03/un-podcast-pour-tout-savoir-des-ecogestes-numeriques/

Merci à la turbine !

Share
PEP ecopassport

Le 14 mai dernier, le programme PEP ecopassport a fêté ses 10 ans. Cet événement, résolument tourné vers l’avenir, a réuni producteurs, vérificateurs et prescripteurs de Profils Environnementaux Produits – PEP. Un bilan très positif des 10 ans passées a été établis et les grandes lignes de l’avenir du programme et des PEP tracées.

Un engagement fort et une dimension internationale renforcée

En introduction, Xavier Houot, président de l’association PEP, a rappelé l’engagement des acteurs du programme pour consolider la position de leader international de PEP ecopassport sur le marché des déclarations environnementales produits pour les équipements électriques, électroniques et de génie climatique.

Des attentes importantes de la part du législateur et des prescripteurs

3 invités d’honneurs – prescripteurs et utilisateurs de PEP – ont fait part de leurs retours et de leurs attentes pour le futur du programme et pour le développement des PEPs.

Le premier – David Delcros, Chef de Bureau de la DHUP – responsable de l’expérimentation E+C- a rappelé les enjeux et les échéances de cette expérimentation, à savoir : la mise en œuvre de la RE2020. Dans ce cadre, il a été rappelé la nécessité de disposer de données environnementales fiables pour se substituer au Module de Donnée Environnementale Générique par Défaut – MDEGD et pour établir des seuils Energie et Carbone pertinents.

Le second – Romain Bonnet, Chef de projet Ecoconception chez Bouygues Construction – tire un bilan nuancé de l’avancement des démarches. Il rappelle que les démarches induites par E+C- sont complexes et que même si le nombre de données augmentent, leur utilisation n’est pas triviale : elle nécessite une acculturation importante pour les exploiter de manière optimale. Ainsi, la mise à disposition d’outils est une nécessité pour fluidifier et fiabiliser l’usage des PEP. L’intégration de l’information environnementale dans les processus achat est une nécessité, il faut accélérer et cela sera une demande de la part des acteurs du batiment.

Pour clôturer la conférence, François Turland – Président de Bastide et Boudoux, partage le bilan de Romain Bonnet et se réjouit de l’avancée des travaux ainsi que de l’augmentation de la disponibilité des données. Il souhaite voir d’intensifier le développement des PEPs.

Des défis à relever pour les années à venir

Développer, Simplifier, Fiabiliser, Numériser pour généraliser et fluidifier l’approche sont les défis à relever par le programme pour les années à venir. Défis acceptés !

Pour plus d’informations : www.pep-ecopassport.org

Share

Negaoctet – Le projet NegaOctet a désormais sa page web.

Vous voulez en savoir plus ? Partager l’information avec vos partenaires? Participer à la phase pilote ? N’hésitez pas à aller y faire un tour. http://negaoctet.org

Negaoctet – un projet DDemain – Accompagner la transition environnementale, CODDE Pôle d’expertise ACV et Ecoconception, APL expert en data centers, GreenIT.fr

Cofinancé par l’ADEME dans le cadre de Perfecto

Share
girlz-in-web-ddemain
DDemain a la chance d’animer la Masterclass – Le web écoresponsable c’est possible au quotidien !
La thématique

Alors qu’Internet nous permet de covoiturer, d’acheter d’occasion, d’organiser des réunions à distance, … le secteur du numérique est probablement le secteur d’activités le plus gourmand en énergie, en eau et en ressources et le plus générateur de déchets. Pourquoi ? Comment est-ce possible alors que la transition digitale est présentée comme une clé de la transition environnementale?

Vous avez certainement déjà adopté des pratiques ? Mais sont-elles vraiment efficaces ? Comment peut-on aller plus loin ? Au quotidien mais aussi dans votre métier ?

Pourquoi cette intervention ?

Experte en analyse du cycle de vie, j’accompagne les entreprises depuis plus de 10 ans dans l’évaluation et la réduction des impacts environnementaux de leurs produits. « Product Owner à mes heures, j’ai découvert le monde des services numériques en 2013. J’ai alors réalisé qu’au delà des terminaux, les impacts de ce secteur étaient réels et diffus ! Alors que l’IT for Green est présenté comme LA solution à la crise environnementale actuelle, les services numériques sont loin d’être responsables. En 2017, j’ai rejoint le Collectif conception numérique responsable (https://collectif.greenit.fr/) et co-signé le livre blanc sur l’écoconception des services numériques. En 2018, j’ai créé DDemain avec pour vocation d’accompagner les entreprises et les collectifs dans leur transition. »

Le lieu – Le Tuba ?

Le TUBÀ, lieu d’innovation et d’expérimentation pour la ville de demain, est porté par l’association Lyon Urban Data. Il favorise l’innovation, l’incubation et le développement de services urbains s’appuyant sur les données numériques privées et publiques.

L’association fédère quarante partenaires publics et privés et met en avant une démarche collaborative et participative. Il s’y rencontre collectivités, grands groupes, PME, startup, laboratoires de recherches et citoyens pour collaborer au sein du TUBÀ pour concevoir et expérimenter des solutions innovantes afin de bien vivre en ville.
🔸 Site du Tuba : www.tuba-lyon.com

Pour s’inscrire, c’est par ici

Share
Bonne année

D!Demain vous souhaite une belle année 2019 !

2018, année du lancement de l’aventure D!Demain a été une année riche d’enseignements, de rencontres et de projets. Premiers pas d’un chemin qui promet d’être toujours plein de surprises et de nouveautés. Cette aventure est rendue possible par :

  • des partenaires engagés
  • des clients qui ont tenté l’aventure avec confiance
  • un réseau d’associations,de groupe de travail engagé et ouvert
  • la coopérative d’activité 3Bis
  • des rencontres nombreuses et enthousiasmante
  • et bien d’autres…

Merci à eux ! Acteurs de la transition qui travaillent chaque jour à relever les défis environnementaux.

2018 est aussi l’année du lancement du projet NegaOctet soutenu par l’ADEME qui permettra de mieux prendre en compte les impacts du numériques. Projet qui perdurera pendant 2 ans.

D!Demain entame donc 2019 avec enthousiasme et sérénité avec une envie renforcée d’œuvrer à la transformation de notre société vers un monde plus durable !

Rejoignez l’aventure !

Share